L'innovation de conception entraîne-t-elle des changements dans les modèles de consommation et fabrication ? Comment valoriser le savoir-faire de l'artisan ? Quelles sont les perspectives d'évolutions du métier de designer ? Autant de problématiques qui ont été éclairées par notre panel d'expert.e.s lors de cette discussion.

Innover dans le design, la fabrication et l’artisanat signifie apporter du renouveau à des domaines marqués par une tradition forte,  nos intervenant.e.s ont partagé leurs points de vue sur ces problématiques. Écoutez de quelle manière leurs visions divergent ou se rencontrent ! 

Nos intervenants:

« Le choix de l’incubateur 104factory, était très important en terme d’image, d’innovation dans la culture et pour toute la stimulation qu’on pouvait avoir avec les autres entrepreneurs. »

Le public a profité de cette rencontre pour poser des questions à propos de l’incubateur 104factory à nos intervenants.

En effet, Caractères et Nemmès sont des entreprises 104factory, Quark est née d’une collaboration entre deux entrepreneurs 104factory à la sortie de leur incubation et Alexandre Echasseriau est amené très régulièrement à collaborer avec des entreprises 104factory via son Flying Fablab. 

Zoom sur une des thématiques abordées : Le Made In France
 

La caractéristique « Made In France » peut paraître comme un argument de vente décisif vis à vis du consommateur, c’est ce qu’implique une question du public, mais cette hypothèse est remise en cause par Roman, co-fondateur de Quark. Pour lui, le comportement des acheteurs n’est pas influencé de manière significative par le Made In France, cette caractéristique ne compense pas un prix plus élevé. Cependant, d’un point de vue de la production, ça a simplement du sens pour Quark de se fournir en France.

Alexandre remarque qu’une des difficultés à se fournir en France réside dans l’artisanat ou la fabrication de moyenne gamme, la France ayant perdue cette tradition de l’atelier par rapport à ses voisins européens.  Une expérience que Daphné, co-fondatrice de Caractères ne partage pas, étant donné que la proposition de valeur de son entreprise repose sur le vivier de talents que possède la France en matière d’artisanat. 

Arnault rebondit sur cette affirmation avec le cas de Nemmès, produire les bijoux en France est nécessaire à maintenir des délais de livraisons et de service après-vente très courts.

« Le made in France au lieu d’être une contrainte peut devenir une opportunité voire même une condition sine qua none du projet »

Retrouvez l’intégralité de la discussion dans le podcast ! 

Réalisation, générique et montage : On Air ESCP