Caractères rejoint 104factory

Dans le cadre de leur récente installation à 104factory, l’incubateur du CENTQUATRE-PARIS, nous avons échangé avec Daphné Aubé et Clémentine de Gabrielli, afin d’en apprendre plus sur Caractères, leurs motivations et leurs attentes de l’incubation à 104factory.

Qu’est-ce que Caractères ?

Caractères est une agence qui met en lien les artisans d’art avec les marques de luxe sur des problématiques de communication et marketing. L’idée est d’accompagner les marques en leur proposant un supplément d’âme : l’artisanat.

Caractères c’est aussi la combinaison de deux profils. Daphné Aubé issue du monde des Commissaires priseurs a créé Caractères en 2019 avec l’intuition que les artisans d’art ne savaient pas  se commercialiser et que les marques avaient besoin de se différencier et d’apporter une expérience client unique. Avec un profil plutôt axé histoire de l’art, Daphné a toujours évolué dans l’écosystème startup.

Clémentine, issue du monde des agences de design dédiées au secteur du luxe l’a rejointe dans l’aventure  apportant ainsi sa connaissance et compréhension des marques et de leurs besoins en marketing et communication.

« Caractères allie deux savoir-faire pour apporter une solution clef  en main aux Maisons d’Excellence. Aujourd’hui on constate que notre première intuition était bonne ! »

©Anna Leonte

Quelle est l’innovation dans votre solution ?

Nous répondons à un double besoin : les artisans ont besoin de visibilité et les marques de luxe  de se démarquer. Aujourd’hui, notre base de données compte plus de 2000 artisans et nous avons développé notre propre méthodologie pour suivre au mieux les projets que l’on mène, du début à la fin.

Actuellement, nous sommes dans une phase de recherche et développement, notamment pour accélérer le processus entre la phase de brief (le moment où la marque nous présente son besoin) et le sourcing des artisans qui pourraient correspondre à la demande. Nous souhaitons développer un outil de recommandation qui se baserait sur des critères objectifs et des critères émotionnels.

Nous nous sommes aussi fixées un certain nombre de  règles pour s’assurer que le travail de l’artisan soit respecté tant en termes de création que de planning . Pour nos projets, la valeur du travail de l’artisan et le temps nécessaire à la réalisation de son œuvre sont acceptés par nos clients. Il n’y a pas de négociation avec l’artisan sur les prix ou le temps, nous en sommes très fières.

Lorsqu’une marque souhaite mettre en place une collaboration avec un artiste, nous lui proposons de trouver l’artisan d’art qui correspond exactement à son univers. Nous avons ainsi élaboré cinq critères de sélection de nos artisans : l’aptitude à transformer la matière, la maîtrise d’un savoir-faire d’exception, la capacité créative, la fiabilité et la labellisation ou reconnaissance par des pairs (être lauréat d’un prix par exemple)

©MAISONCLOSE

Un succès dont vous aimeriez nous parler ?

La réussite de notre premier projet nous a permis de confirmer que le besoin existe et que nous étions au bon endroit et au bon moment.

« Notre premier projet réalisé a été un vrai aboutissement, cela a permis à la boîte de réellement prendre corps. »

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans l’aventure ?

Daphné – J’ai une appétence naturelle pour l’art, c’est un projet qui a du sens. J’ai toujours travaillé dans un monde d’entrepreneurs et ait toujours eu envie d’entreprendre.

L’idée m’est venue lors d’une vente de céramiques d’une amie. J’ai choisi de faire mes cadeaux de Noël en choisissant des œuvres d’artisans et je me suis rendue compte qu’il y avait un manque, il n’y avait pas de plateforme de vente d’artisanat d’art à grande échelle.

« Mon premier moteur a été l’envie d’entreprendre ».

Clémentine – Mon expérience en agence me montrait que souvent les idées se répétaient et que par manque de contact avec la matière et la production, il y avait de moins en moins d’idées créatives innovantes Je voulais pouvoir mener des projets de bout en bout avec ceux qui maîtrisent et transforment la matière et pouvoir promouvoir les personnalités de ces talents 

Avec Daphné on a une vision commune, des valeurs proches, le projet a du sens pour nous deux. On voulait permettre aux Maisons d’Excellence de raconter ce qu’est l’artisanat d’art et donner de la visibilité aux artisans.

« Pour moi entreprendre c’est créer de la valeur ajoutée. »

Pourquoi vouloir rejoindre 104factory ?

C’était naturel pour nous d’être dans un lieu inspirant comme le CENTQUATRE.

Le CENTQUATRE est très multidisciplinaire, il nous permet de pratiquer l’art au quotidien. On a aussi besoin de se nourrir d’art pour entrer dans un véritable processus créatif et réaliser au mieux nos projets.

L’incubation 104factory nous permet aussi de rencontrer des entrepreneurs qui font des choses différentes et de constater que nous avons des problématiques communes. C’est vraiment important pour nous de pouvoir échanger avec tous les acteurs présents au CENTQUATRE-PARIS.

« C’est un lieu qui permet de générer des idées, de faire des ponts. »

©MAISONCLOSE